Editorial

Décembre 2018

Dans sa dernière exhortation apostolique « GAUDETE ET EXSULTATE » le Saint Père François nous dit au paragraphe 139 :

Demandons au Seigneur la grâce de ne pas vaciller quand l’Esprit nous demande de faire un pas en avant ; demandons le courage apostolique d’annoncer l’Évangile aux autres et de renoncer à faire de notre vie chrétienne un musée de souvenirs. De toute manière, laissons l’Esprit Saint nous faire contempler l’histoire sous l’angle de Jésus ressuscité. Ainsi, l’Église, au lieu de stagner, pourra aller de l’avant en accueillant les surprises du Seigneur.

Ce message m’interpelle, nous interpelle en étant membre de Vie Montante. Il est vrai que notre mouvement connait des moments de difficultés suite à notre âge.

Il nous devient chaque année de plus en plus difficile de nous renouveler, de renouvelerles départsde certainsmembres.Il serait si facile de pleurer sur notre sort. Mais en lisant cette exhortation de notre Saint Père, j’ai plus envie de me retrousser les manches que de baisser les bras !

Notre Président d’Honneur, Robert Henckes, écrivait ceci :

Nous sommes un mouvement chrétien de laïcs,
femmes et hommes, ayant l’âge de la préretraite ou de la retraite professionnelle
 désireux de vivre en équipe leur engagement de baptisé.

Osez la vie jusqu’au bout !

Ce message de Robert et celui de notre Saint Père nous invitent à aller plus loin. N’avons-nous pas envie d’aller de l’avant pour accueillir les surprises du Seigneur ?

Bien souvent, nous ne retenons que le négatif. Oublions un peu ce négatif et prenons enpleinemainlepositif. Oui le positif, car si nous regardonsbien nousle trouverons !
Parfois, il n’est pas très loin.

Renonçons à faire de notre vie chrétienne un musée de souvenirs. Soyons des T20181201

Je terminerai cette petite bafouille par le chapitre 140 de l’exhortation apostolique :

Il est très difficile de lutter contre notre propre concupiscence ainsi que contre les embûches et les tentations du démon et du monde égoïste, si nous sommes trop isolés. Le bombardement qui nous séduit est tel que, si nous sommes trop seuls, nous perdons facilement le sens de la réalité, la clairvoyance intérieure, et nous succombons

Restons un mouvement uni où nous avons besoin tous l’un de l’autre. Ne restons pas égoïste ou seul dans notre coin. Allons voir si des personnes n’ont pas besoin de notre aide, besoin d’une écoute, besoin d’un petit geste qui pourra « éclairer » un moment sa vie, besoin de……

Je vous souhaite à toutes et tous un excellent Temps de l’Avent ainsi que de joyeuses fêtes defind’année.

Que Noël vous apporte la joie du Seigneur.

Luc Vandeloise

 T20181202


ECHOS DE NOS GROUPES

Ceci est une nouvelle rubrique qui s’adresse à tous les secteurs / groupes de Vie Montante du diocèse de Tournai. Vos informations seront envoyées avant le 1er mars, le 1er juin, le 1er septembre ou le 1er décembre à :    

Marie-Louise THOMAS   rue Chet, 176 à 6061 Montignies-sur-Sambre

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tél 071/309170           

 

Secteur du grand Charleroi

L’après-midi convivial de novembre à Grand-Reng.

Le groupe Œcuménique Elim a organisé cette année son 4éme après-midi convivial en l’église de Grand-Reng.

Des membres de « Vie Montante » étaient de la partie ainsi que la chorale du groupe Ephrata de Flénu.

Nous avons ainsi entendu sous forme de lectures de contes et de sketchs :

La présentation d’Elim par les membres du groupe.

Le bon Samaritain en Patois par Jocelyne.

Un poème à la Vierge d’après Paul Claudel par Béatrice.

La guérison du Paralytique, par Marie-Ange et sa petite fille Louise.

Un texte sur la volonté composé par Lysiane.

Luc nous a lu un extrait du livre « Attrape ton rêve ».

Marie-France nous a conté la Mort de Lazare.

Le tout présenté par Léa.

Nous avons vécu un moment de joie et de bonheur partagé, la Chorale Ephrata dirigée par Monsieur Nyanté a beaucoup contribué au dynamisme de cet après-midi.

Les spectateurs étaient hélas, peunombreux, mais, l’Espoir étantque :

                         Vive l’année prochaine pour le prochain après-midiconvivial.

Berthe HugeT20181203

 

 

 

PAROISSE DE SOLRE-SUR-SAMBRE - CLOCHER D’ERQUELINNES

C’est toujours avec un réel plaisir que chaque deuxième jeudi du mois, nous nous retrouvons à la cure Saint-Georges pour un après-midi de partage, dans un esprit amical et fraternel.

Notre groupe compte une douzaine de membres. Malheureusement, pour diverses raisons (familiales, âge, santé) l’un ou l’autre décline sa présence. On prend alors de ses nouvelles et autres s’il y en a : voir informations paroissiales par Monsieur le Doyen.

Monsieur le Doyen, Michel Pleyiers, est toujours présent. Il anime les réunions sur le thème repris dans le livret de l’année ; chacun peut s’exprimer, donner son avis ou son ressenti.

La gent féminine est majoritaire : 11 contre 2, mais depuis quelque temps, Philippe est venu se joindre à nous.

Les réunions se terminent par une prière avec intentions particulières, exprimées ou non par chacun.

Vient ensuite, avant de se quitter, le petit moment de convivialité auquel se joint le Père Alex quand il est là, la cure Saint Georges étant sa résidence. Petits bavardages devant une tasse de café et une pâtisserie que, tour à tour, chacun apporte, clôturent cet après-midi. Durant de nombreuses années, à elle seule, Lily a confectionné et offert chaque mois de succulentes galettes dont elle a le secret. Merci Lily pour ta générosité.

Chaque année, nous faisons une excursion. Le 24 mai dernier fut la date retenue :

- 9H30 : c’est le grand départ. Quatre conducteurs avisés mettent leur voiture à la disposition de tous. Malheureusement, trois membres n’ont pas pu nous accompagner

-10H30 : arrivée à Trélon, joli village au cœur du parc de l’Avesnois. Là, nous sommes attendus pour une visite guidée du Musée du Verre (une heure). Nous avons pu voir encore des souffleurs de verre à l’ancienne.

- midi : repas gastronomique au restaurant du Château de la Motte, à Liessies, près de Chimay. Hôtel de charme trois étoiles.

- 15H : rendez-vous à Saint Michel en Thiérache où un guide nous attend pour une visite guidée de l’abbaye : super chouette visite avec un guide très intéressant. L’abbaye bénédictine de style gothique et classique date du douzième siècle. Elle est réputée pour son festival de musique sacrée aux mois de juin et juillet.

- Après un dernier moment passé dans un cafédu village, nous reprenons le chemin du retour,heureux de cette belle journée passée ensemble.T20181204

                                                                                                                                                          Madeleine Monhonval

 

 

Groupe de Montignies-sur-Sambre

 

Dans le groupe de Montignies-sur-Sambre, nous déplorons le décès de Marie-Françoise Richir plus connue sous le nom de « Minette Tournay ». Elle était devenue la responsable du groupe depuis quelques mois après que son époux était entré dans le hôme à la suite d’une maladie grave. Elle s’est donnée à cette tâche sans compter comme elle le fit pour tout ce qu’elle avait entrepris auparavant.

Elle était née à Elisabethville en RDC, le 31 mars 1937. Elle a poursuivi ses études à l’école ST André et à l’école catholique sociale de Charleroi.

Avec son époux, ils ont transmis un torrent d’amour à leurs enfants et à leurs petits-enfants ce qui leur a permis de surmonter les difficultés de la vie.

Elle a rendu de nombreux services au Patro, à l’Anpap et dans d’autres associations tout en restant discrète.

Elle nous a quittés, tout en douceur, comme elle a vécu.Elle est partie très rapidement sans qu'on ne s'y attende à la clinique Ste Thérèse de Montignies Sur-Sambre le vendredi 12 octobre 2018.

La messe de funérailles a été célébrée en la chapelle du Hôme Saint-Joseph, chaussée de Namur 2A, à 6061 Montignies-sur-Sambre, le Jeudi 18 octobre 2018 à 10H. Ses nombreuses connaissances, et amis remplissait la chapelle. Divers membres de la famille, petits, jeunes et moins jeunes ont apporté leur témoignage des souvenirs vécus dans les joies et les peines en sa présence. La célébration a été très recueillie, très priante.L’inhumation a eu lieu dans l’intimité au cimetière de Gilly, rue des Nutons.

À la suite de ce décès, L’abbé Benoit Carbonnelle, conseiller spirituel du groupe était désemparé. Il se demandait qui pourrait l’aider à reprendre en main le groupe. C’est alors que Monique Splingaire, la responsable du groupe de Gilly est venue lui présenter ses services pour l’intérim en attendant que quelqu’un veuille reprendre le flambeau.

 

Monique SplingaireT20181205

 

Marie-Louise Thomas

 

 

 

 

 

 

Secteur d’Ath

Groupe N.-D. de la Fontaine - Chièvres

40 ans d’animation de Vie Montante

Le 12 septembre, en présence de notre conseiller diocésain et national, l’Abbé José Van De Putte, de notre présidente nationale Mme Sylviane Sbille-Hancq, du Père André, doyen de Chièvres et de 33 membres et (ou) résidents du home, nous avons remercié et fêté Eugène Massinon, animateur de notre équipe depuis 1978, voici donc 40 ans !

Responsable du secteur d’Ath également, Eugène a organisé durant de longues années une récollection à Villers-Notre-Dame et une excursion.

Il est aussi notre conseiller spirituel, puisqu’habituellement aucun prêtre ne participe à nos réunions. Clair dans les questions qu’il nous pose, dans ses explications, ses réflexions, Eugène nous aide vraiment dans la compréhension de la parole de Dieu. Il est dévoué envers nous comme il l’est dans toute sa vie de diacre et d’homme.

Yvette, son épouse est également présente depuis 40 ans. Toujours fidèle au poste, Yvette met un peu de gaieté et d’humour dans nos rencontres et nous est bien utile pour les chants. 

 Eugène et Yvette ont vu défiler un grand nombre de participants, membres de Vie Montante de l’extérieur ou résidents de la maison de repos qui nous accueille. Plusieurs participantes du début sont encore parmi nous dont une de 97 ans. Résidente du home depuis de nombreuses années, Sœur Marie-Johanna, 100 ans, tenait aussi à être présente pour fêter Eugène !

Notre rencontre avait débuté par la prière de la Vie Montante, puis un petit partage sur le sens des photos de couverture de la brochure « Vivre ». Après les paroles de félicitations de la part de nos invités et un petit discours de circonstance, nous avons partagé le verre de l’amitié et un délicieux gâteau d’anniversaire. Nous avons chanté le cantique « Si le Père vous appelle ». J’ai demandé ensuite la contribution de nos invités d’honneur pour la lecture d’un très beau texte : J’appelle » dit Dieu.

Ensuite, nous avons eu une pensée pour tous les membres et résidents défunts et avons clôturé la rencontre par la prière.

Distributions des cadeaux dans la bonne humeur ambiante. Echanges fraternels avant de se séparer.

Je remercie Madame Sylviane et l’abbé José pour leur participation. A noter que notre président diocésain s’était excusé, étant en vacances.

 

Annie Claisse

 T20181206 

 

Secteur de Tournai

 

Groupe de Tournai

 T20181207

Mr l’Abbé Guisset m’a envoyé un courrier pour annoncer la cessation du groupe de Vie Montante à Tournai. Ce n’est pas sans regret car le groupe y tenait beaucoup et lui-même s’y était investi avec joie pendant bon nombre d’années à Blandain, à Peruwelz et à Tournai. Malheureusement, les membres trop âgées et handicapées ainsi que lui-même ont traversé des moments difficiles en raison de leur âge (de 82 à 96 et plus) ainsi que de leur santé défaillante. Ils doivent bien accepter la réalité. Il n’a trouvé aucun membre du clergé pour lui succéder en tant que conseiller spirituel ni d’animateur de groupe. Le groupe remercie le Seigneur pour les grâces reçues et dans l’espoir que d’autres plus jeunes reprennent la relève.

 Marie-Louise Thomas

Agenda :

Mesvin 2019:La prochaine récollection sera le 3 octobre 2019.Mr l’Abbé Arthur Buekens prêtre à Hornu, sera le prédicateur. Le thème serait : Les femmes extraordinaires dans la Bible Ancien Testament et Nouveau Testament.Pour éviter les dérives, chacun devra payer par virement sur le compte Vie Montante Tournai pour le 15 septembre 2019 pour valider son inscription. S’il y a désistement, aucune garantie de remboursement. Prix : Repas complet : 20 euros et pique-nique : 10 euros.

Journée de détente à venir : en avril ou en mai, lieu à choisir parmi les suggestions

suivantes :

-Tournai : possibilité de visite par le petit train :4€ par personne pour 45 min de vue d’ensemble de la ville. Repas ou pique-nique possible. 

- Chimay : Château, abbaye repas à Poteaupré.                                                                                             

- Vieux ascenseurs et cantine des italiens                                                                                                         

 -Binche : musée du masque, collégiale, musée de l’Abbaye de Bonne espérance.                    

- Hornu,  -Spienne…….


 

La fête des retraités

 

Le 25 octobre dernier, les membres de Vie Montante faisaient la fête à Bruxelles, dans le prestigieux cadre de la cathédrale des Saints Michel et Gudule. C’est une tradition qui remonte à une quinzaine d’années. Au début il s’agissait d’une messe mais l’idée est venue d’en faire une fête car elle exprime toute la joie que nous avons à nous retrouver et à partager. Nous étions environ 120 autour de nos prêtres. L’abbé Daemen venu de Liège et Jean-Marie Bergeret ont entouré notre conseiller spirituel national l’abbé José Vande Putte. Nous avons eu une fois de plus le bonheur d’accueillir Madame Françoise CASSIERS dont le mari fut président de Vie Montante pendant de nombreuses années. Elle reste fidèle à notre mouvement. Comme les années précédentes la musique et les chants du groupe GPS ont animé la célébration. Nous avons convenu de nous retrouver l’an prochain, peut-être dans un autre cadre. Toutes les suggestions sont donc les bienvenues !

Merci à vous tous qui animez notre mouvement !  Vous trouverez dans le numéro de janvier de Sérénité, le texte de l’homélie de l’Abbé José. Une autre façon de revivre cette fête. A bientôt, sur les nombreux chemins de Vie Montante et heureuse année à vous tous. 

Sylviane Hancq

 T20181208

T20181209


Récollection annuelle de Vie Montante à Mesvin

Le mardi 2 octobre 2018, s’est déroulée la récollection annuelle de Vie Montante à la Maison diocésaine de Mesvin. Le prédicateur était Mr l’Abbé Etienne Mayance aveccomme thème :

“ Cela allait mieux avant ? Quelques propos sur l’espérance. “

 

On idéalise le passé qui est connu. On diabolise le présent parce qu’on remarque plus le négatif qui saute aux yeux. Donc, il n’est pas facile de parler d’espérance vu que l’avenir, c’est l’inconnu.

Pendant les Golden Sixties, la science était toute puissante. La décolonisation proposait l’indépendance des peuples. On a vu aussi la libération de la femme. La croissance économique laissait espérer un avenir meilleur.

Dans L’Eglise aussi, Jean XXIII venait de réunir le concile Vatican II. Il était promesse d’espérance pour l’Eglise. Pour les laïcs, c’était un printemps qui les ouvrait aux responsabilités et ne les cantonnaient plus au fond de la pyramide à l’écoute de ceux, peu nombreux, qui connaissent la vérité.

Dans les années 80-90… apparaissent le Sida, la vache folle, les maladies provoquées par les pesticides. La science perd de sa superbe. La croissance économique amène la pollution, la malbouffe, l’épuisement des ressources naturelles, la délocalisation des entreprises, le chômage ce qui implique les inégalités sociales, les violences, l’effondrement des familles et des espoirs.

Dans l’Eglise aussi, les fenêtres se referment. Certains se sentent rejetés, mis au ban de la communauté après un divorce, par l’emploi du préservatif… Pas question de parler de mariage des prêtres ni de confier des grosses responsabilités aux laïcs et encore moins aux femmes.

Quelques clés pour garder le souffle et pour continuer à s’engager et à se battre ?

 

  1. Le temps ne respecte pas ce que l’on fait sans lui. On est toujours pressé. On veut tout et tout de suite. Or Dieu est patience. (La parabole de l’ivraie)
  2. Regardons le monde tel qu’il est positif et négatif. Remercions Dieu pour tout ce qui est bien et préservons ce qui est admirable.
  3. Croyons à l’efficacité des petites actions où chacun apporte ce qu’il peut.
  4. Avoir une extraordinaire capacité de rebondir.
  5. L’imaginaire est un outil précieux et pour nous chrétiens, l’Espérance fait partie de la tradition judéo-chrétienne Les prophètes annoncent une espérance quand tout va mal. (Isaïe, Ezéchiel, Daniel)

L’après-midi, L’Abbé nous a fait découvrir Jésus et l’espérance à travers les paraboles du Royaume de Dieu et les gestes de guérison. La mort de Jésus semble un échec et pourtant, Il est ressuscité par le Père

La journée s’est terminée par une eucharistie dans laquelle nous avons professé notre foi et notre espérance en un Dieu d’amour qui nous fait agir pour améliorer la vie du monde.

Marie-Louise Thomas.


"J’APPELLE" DIT DIEU

On me dit que mes enfants, les hommes, ont des problèmes d’emploi.

Moi, j’appelle, dit Dieu. J’embauche tout le temps, dès 4h. du matin et quand la journée va s’achever, j’embauche encore.

Et moi je paie, dit Dieu. Je ne paie pas à l’heure, ni au mois, ni aux pièces. Moi je paie à l’éternité… Parfaitement : une éternité de bonheur pour celui qui aura travaillé pour moi quelques heures, quelques semaines, quelques mois, quelques années.

Et j’appelle tous ceux qui veulent. Je ne demande aucun diplôme. Je ne demande que de la bonne volonté, la volonté de travailler.

J’appelle pour tous les métiers. J’ai besoin de cantonniers car il est écrit : "Préparez les routes du Seigneur…". J’ai besoin de cantonniers pour préparer la route de mon retour. En créant un monde moins inégal et plus droit, en luttant contre les injustices et les misères. En rendant les routes de la vie moins dures et moins pénibles pour les hommes, mes fils, pour les hommes, vos frères.

J’ai besoin d’infirmiers, de bons samaritains, ceux qui soignent les maladies du corps et surtout de l’âme, ceux qui ramassent les blessés de la vie, les abandonnés de la route…

J’ai besoin de vignerons et de moissonneurs, car « la moisson est abondante et les ouvriers peu nombreux ».

J’appelle tous ceux qui sont prêts à récolter la moisson des bonnes volontés qui ne savent où s’adresser, la vendange des joies qui ne savent avec qui se partager…

Surtout, surtout, j’ai besoin de bergers, "car j’ai pitié de ces foules qui sont comme des troupeaux sans pasteurs". Ceux par les mains de qui je partagerai à tous les affamés le Pain de ma Parole, le Pain de mon Corps et le Vin de mon Sang…

Venez tous, dit Dieu, j’appelle, il y a du travail pour tous, j’emploie tout le monde…

Et ce soir, après la journée de travail, tous ensemble, avec Moi, vous ferez la fête !

 

Texte proposé par Annie Claisse.

 T20181210

 

 

 


 

 

 

Alors la Paix viendra
Auteur : Pierre Guilbert

 

Si tu crois qu'un sourire est plus fort qu'une arme,T20181211
Si tu crois à la puissance d'une main offerte,
Si tu crois que ce qui rassemble les hommes 
est plus important que ce qui divise, 
Si tu crois qu'être différent est une richesse 
et non pas un danger,
Si tu sais regarder l'autre avec un brin d'amour,
Si tu préfères l'espérance au soupçon,
Si tu estimes que c'est à toi de faire le premier pas, 
plutôt qu'à l'autre,

Si le regard d'un enfant parvient encore à désarmer ton cœur,
Si tu peux te réjouir de la joie de ton voisin,
Si l'injustice qui frappe les autres te révolte 
autant que celle que tu subis,
Si pour toi l'étranger est un frère qui t'est proposé,
Si tu sais donner gratuitement un peu de ton temps par amour,
Si tu acceptes qu'un autre te rende service,

Si tu partages ton pain 
et que tu saches y joindre un morceau de ton cœur,
Si tu crois qu'un pardon va plus loin qu'une vengeance,
Si tu sais chanter le bonheur des autres 
et danser leur allégresse,
Si tu peux écouter le malheureux qui te fait perdre ton temps 
et lui garder ton sourire,
Si tu sais accepter la critique et en faire ton profit, 
sans la renvoyer et te justifier,

Si tu sais accueillir et adopter un avis différent du tien,
Si pour toi l'autre est d'abord un frère,
Si la colère est pour toi une faiblesse, non une preuve de force,

Si tu préfères être lésé que faire tort à quelqu'un,
Si tu refuses qu'après toi ce soit le déluge,
Si tu te ranges du côté du pauvre et de l'opprimé 
sans te prendre pour un héros,

Si tu crois que l'Amour est la seule force de dissuasion,
Si tu crois que la Paix est possible, 

...........Alors la Paix viendra. 

T20181212

 

 

 

Pour télécharger le Bulletin complet dont sont issus les textes ci-dessus, cliquez sur l'icône logpdf