Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

Le thème de l'année 2016-2017

 

Couverture2016

 

 

 

 

MESSAGE SPIRITUEL

Grain de blé qui tombes en terre,
si tu ne meurs pas,
tu resteras solitaire
 ne germeras pas

En séjour au Liban, au sortir de la guerre, à Beyrouth, il nous a été donné, à mon épouse et à moi-même, de rendre visite à des sœurs carmélites. La mère supérieure nous fait voir la chapelle avec son vitrail pour le moins surprenant. Ce trou d'obus resté béant avec ses fers à béton qui subsistent encore est notre plus beau vitrail, nous dit-elle d'une voix fleurant bon la joie, c'est notre puits de lumière, notre coin de ciel bleu. Il n'y avait dans la chapelle que cette ouverture pour éclairer le lieu.

La joie est cette lumière dans le cœur.

Que fleurisse la joie ! La vraie joie !  Quoi de plus beau qu'une fleur fraîchement épanouie, étalant sa corolle sous nos yeux émerveillés ! Voyons la page de couverture et l'image qu'elle nous propose. Cette floraison sur fond de branches entrecroisées comme une échelle de Jacob, ce vitrail que vous offre cette brochure, dit que la joie d'en haut, comme la joie d'ici-bas, sont une même joie.

Que fleurisse dans nos vies la joie ! La démarche du voir - comprendre - agir nous accompagnera à chaque étape du parcours ici proposé. Démarche qui devrait nous amener à découvrir en nous ce qu'il y a de meilleur, de plus précieux, comme cet homme, dans l'évangile de Matthieu, qui, parce qu'il a découvert dans un champ un trésor qu'on y avait caché, plein d'une joie débordante, le cache à nouveau, vend tout ce qu'il possède et achète le champ.

Dans l'entame de son discours sur la montagne, Jésus nous invite à entreprendre de suivre ce chemin de joie.  En marche, nous dit-Il, vous qui vous savez pauvres en vous-mêmes, le royaume des cieux est à vous. Car c'est ainsi que nous pourrions lire la première béatitude (Heureux les cœurs de pauvres, car le royaume des cieux est à eux).

C'est ainsi que peut-être nous devrions lire la parole de Dieu en Jésus, transcrite il y a deux mille ans et à nous adressée, ici et pas ailleurs. C'est la raison pour laquelle chaque texte biblique, dans les pages qui suivent, est accompagné de questions qui ont pour but de nous faire découvrir le trésor caché qui nous est destiné.

En marche ! Que fleurisse la joie !

Comme la fleur est la perfection de la plante, ainsi la joie signale la perfection du croyant qui s'est mis en marche sur le chemin de la confiance qu'on appelle la foi.  Mais pour parvenir au sommet de son art il faut à la fleur le temps du grain enfoui, le temps de la germination silencieuse et cachée. Ainsi nos vies ! Mais mieux que la fleur, nos vies ! Point n'est besoin à l'homme d'attendre sa pleine maturité pour donner comme la fleur toute sa mesure. La joie chrétienne peut éclater à tous les moments de la croissance, comme une plante qui grandirait en étant fleur déjà et qui encore n'en finirait pas d'être fleur, tout en se dirigeant vers le plein épanouissement, plein épanouissement qui est un autre nom de la résurrection.

Heureux ! Heureux êtes-vous si … ! Heureux nous sommes si … !  Si sur ce parcours de la joie toujours grandissante, renouvelée à chaque instant, nous repérons ces cairns que Jésus, sur la montagne, lui aussi au sommet de son art, place au bord du chemin. Ces cairns sont comme les béatitudes autant de signaux d'autant d'expériences intimes. L'expérience intime de la pauvreté du cœur, l'expérience intime de la tristesse consolée, l'expérience intime de la miséricorde reçue quand on sait l'offrir soi-même, l'expérience intime de la pureté du cœur qui fait voir Dieu réellement, et, pour le dire en peu de mots qui disent tout, l'expérience intime de la joie de l'évangile tout simplement qui, comme toute bonne nouvelle réjouit le cœur de l'homme, l'expérience intime de la douceur vécue comme une force, la force inarrêtable de la puissance non violente et humble de notre Dieu.

Que fleurisse la joie dans nos cœurs … ! Dans tous les cœurs … !

Georges Savoy
Pour l’équipe Belgo-suisse :
Robert Henckes, José Vande Putte,
Francis Zufferey, Suzanne Wollaert, Alphonsine Moos, Christian Liebenguth,
 Janine Chaignat Gete. 

 

 

CE THEME SE DIVISE EN 6 CHAPITRES.

 


I. Pour que fleurisse la joie … malgré nos dépendances

 

  • Quels sont les dépendances ou les attachements qui nous empêchent d’être heureux ?

 

II. Pour que fleurisse la joie … malgré les épreuves

 

  • Des épreuves inattendues nous arrivent.
    Quelles sont-elles et qu’en faisons-nous ?

 

III. Pour que fleurisse la joie … malgré les errances

  • Quels sont nos errances, nos enfermements et qu’est ce qui nous empêche de trouver des chemins nouveaux ?
  • Faiblesse ou fragilité ?

 

IV. Pour que fleurisse la joie … malgré nos culpabilités

  • Quelles sont les culpabilités qui nous bloquent ?

 

 

V. Pour que fleurisse la joie … une joie durable

 

  • Qu’est ce qui nous donne de la joie ?

 

VI. De la joie personnelle … à la joie partagée

 

  • Qu’est-ce que je fais de ma joie pour qu’elle soit contagieuse ?
  • Nous arrive-t-il d’être emporté « dans » la joie d’un autre ?

 

Couverture p4

 

La brochure, hors couverture, est téléchargeable au format pdf en cliquant sur l'icône logpdf

 

.